Apple tacle les applications de Coinbase sur l’App Store

Apple a été très restrictive et hostile à la cryptomonnaie au cours des années. Ils bloquent encore certaines fonctionnalités en ce moment, notamment la possibilité de gagner de l’argent avec la cryptomonnaie en accomplissant des tâches, et les navigateurs dApp sans restriction”.

Les recommandations d’Apple

Dans une série de tweets, Armstrong révèle les batailles de Coinbase avec les restrictions de l’App Store d’Apple.

“Voici le problème. Apple nous a dit que nous ne pouvions pas ajouter les fonctionnalités suivantes dans nos applications iOS : (1) la possibilité de gagner de l’argent en utilisant la cryptomonnaie et (2) la possibilité d’accéder à des applications financières décentralisées (parfois appelées DeFi apps ou dApps)”.

Selon le responsable de Coinbase, Apple freine le progrès mondial en donnant la priorité à ses propres intérêts.

“Apple a également un conflit d’intérêt dans l’application de ces restrictions de l’app store. Alors qu’elles sont ostensiblement conçues pour protéger les clients, il semble de plus en plus qu’elles protègent également Apple de la concurrence”.

Armstrong rappelle à Apple ce qui est arrivé à Microsoft lorsqu’il a obligé les propriétaires de Windows à utiliser le navigateur web de la société.

“Forcer les utilisateurs à utiliser l’App Store au lieu des dApps (sites web), ou API au lieu des paiements cryptos, me rappelle ce que Microsoft a fait à l’époque qui a conduit à tous leurs problèmes antitrust”.

Au final, le CEO de Coinbase a fait faire à Apple un voyage dans le temps pour illustrer comment Bitcoin n’est pas si différent des débuts du géant technologique.

“Vous vous souvenez de ce petit groupe d’enthousiastes et d’inadaptés au club informatique homebrew qui a vu un aperçu du futur dans l’Apple II ? Les grandes idées commencent parfois à ressembler à des jouets. C’est exactement là où se trouvait Bitcoin il y a quelques années à peine, et une transformation majeure des services financiers est maintenant en cours”.

Me suivre