Afrique: La banque centrale du Kenya étudie la possibilité de lancer un CBDC

source: www.financialafrik.com

La Banque centrale du Kenya (CBK), aurait entamé des discussions avec des banques centrales internationales pour explorer la possibilité d’entrer dans l’espace monétaire numérique de la banque centrale.

Le gouverneur de la CBK, le Dr Patrick Njoroge, a déclaré aux journalistes lors de la semaine DC Fintech à Georgetown que

“Nous avons déjà des discussions avec d’autres acteurs mondiaux, de différentes manières, autour de l’introduction des monnaies numériques des banques centrales. Cette poussée est le résultat de la prolifération des cryptomonnaies privées et nous nous sentons déjà laissés de côté et devons créer notre propre espace”.

Du point de vue de Njoroge, la banque centrale doit garder un œil attentif sur le “créneau” que les cryptomonnaies du secteur privé se disputent. Le gouverneur de la CBK a désigné le blanchiment d’argent et le financement des activités illicites comme une préoccupation centrale de l’institution.

La référence explicite de Njoroge aux recherches mondiales en cours sur la manière dont une CBDC pourrait, en principe, être mise à la disposition du grand public, semble placer la monnaie numérique mandatée par la banque centrale en concurrence explicite avec les monnaies décentralisées.

Le gouverneur de la CBK a également exprimé une opinion plutôt dédaigneuse de Bitcoin (BTC), le caractérisant comme un simple outil de spéculation. Bien qu’il trouve la technologie sous-jacente de la cryptomonnaie impressionnante, il a fait valoir qu’il s’agissait toujours d’une invention cherchant à résoudre un problème.

Me suivre